15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 17:04

http://www.linternaute.com/sortir/magazine/photo/vent-d-ouest/image/saline-royale-d-arc-et-senans-283816.jpg

 

La saline royale d'Arc-et-Senans située sur la commune d'Arc-et-Senans (Doubs) est une œuvre de Claude Nicolas Ledoux, célèbre architecte visionnaire. Elle avait pour but la production de sel, et devait remplacer les salines vieillissantes de Salins-les-Bains et de Lons-le-Saunier.

 

Le contexte au xviiie siècle

À cette époque, le sel était utilisé pour la conservation de certains aliments comme la viande ou le poisson. C'était donc à ce titre une denrée relativement essentielle. Un impôt était basé sur sa consommation, la gabelle, et était perçu par la ferme générale. La Franche-Comté était une région relativement riche en gisements de sel gemme dans son sous-sol. En conséquence, on trouvait de nombreux puits salés dont on extrayait le sel par ébullition dans des chaudières chauffées au bois. On trouvait à l'époque de nombreux puits à Salins-les-Bains et à Montmorot. On avait construit les chaudières près de ces puits et l'on amenait le bois des forêts voisines. Cependant, après de nombreuses années d'exploitation, ces forêts s'appauvrissaient de plus en plus rapidement, et le combustible devait en conséquence parcourir des distances de plus en plus importantes pour être acheminé, ce qui coûtait de plus en plus d'argent. De plus, au fil des années, la teneur en sel de la saumure diminuait. Durant une période, les experts du Roi (notamment les salinistes) cherchèrent même à exploiter les « petites eaux », mais ceci fut stoppé par un arrêt du conseil du Roi en avril 1773. Enfin, la construction d'un bâtiment de graduation était impossible, du fait de la position de Salins-les-Bains dans un vallon, ce qui n'était pas adéquat.

 

La décision officielle

La décision de construire la nouvelle saline fut prise par un arrêt du Conseil du 29 avril 1773. Le lieu de la construction de la saline fut défini par une commission technique désignée par la ferme générale : ce sera entre les villages d'Arc et de Senans. Ce site présentait plusieurs intérêts : c'était une plaine dégagée, située à proximité de la Loue et de la forêt royale de Chaux, forêt de plus de 40 000 arpents. De plus, il se trouvait au centre du continent : il pouvait communiquer avec la Méditerranée par le canal de Dole, et avec la mer du Nord et le port d'Anvers par le Rhin. Enfin, la Suisse était relativement proche, ce qui était à l'époque un atout important du fait de la forte demande de ce pays en sel.

Le projet prévoyait la production d'environ 60 000 quintaux de sel par an, ce qui représentait environ 100 000 tonnes d'eau à évaporer par an à raison d'une concentration de 30 grammes de sel par litre de saumure.

Le projet d'édification fut validé par Louis XV le 27 avril 1774, peu de temps avant sa mort, le 10 mai 1774. En 1773, le roi, en quête d'argent, fait entrer dans la « Manutention générale des Salines » une société d'entrepreneurs à laquelle il fut accordé une autorisation d'exploitation de 24 ans. Cette société, dirigée par Jean-Roux Monclar, avait des volontés financières et donc de rentabilité. C'est ainsi que l'entrepreneur refusa le premier projet proposé par Ledoux.Le projet d'édification approuvé par le roi confiait donc et le financement et la construction de la saline à l'entrepreneur Jean-Roux Monclar, en échange de l'autorisation d'exploitation qui lui fut accordée. Claude-Nicolas Ledoux profita de la remise en cause de son premier projet pour en présenter un second profondément différent.

Le plan-masse du projet fut signé par Trudaine le 28 octobre 1774.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

willycat 27/08/2012 20:56


très belle photo

Pâquerette 11/08/2012 18:26


Salut en passant-.


(-;

poete58 10/08/2012 12:56


merci pour ton passage....tu sais nous avons tous beaucoup de chose à faire et le blog passe en 2° position....à bientôt   amitié   serge

francine94 05/08/2012 18:11


coucou, comment vas tu? après 2 semaines à lamaison,je reprends demain! ça va être dur bonne soirée bisous

Pâquerette 24/07/2012 19:26


Bonjour et meuhrci pour ces infos.


Cet ensemble est très harmonieux.


AmicaleMEUH et à bientôt.

Thierry alias Jean-Philippe 16/07/2012 08:31


Bonjour ami Astyan. J'ai eu ton message ; tu vas être en mouvements et bien occupé à la préparation et la mise en place de tout. Tu passeras quand tu pourras : tu aura
d'autres priorités au tout début. J'en ai profité pour lire ton article : très intéressant car je ne savais pas qu'Arc et Senans étaient dans le Doubs. Et en plus l'histoire est de
la période baroque... ça me parle quelque part ! Passe une bonne journée et bon courage pour le déménagement. A bientôt 

francine94 15/07/2012 19:47


bonsoir, c'est très joli, je ne connais pas! il faut vraiment que je visite ce département; nos chats nous causent bien du souci, félix m'a fait très peur; hélas il n'est plus tout jeune bon
courage pour le déménagement, j'envisage peut être, ça va me prendre un de ces jours!! bonne soirée bisous

Profil

  • astyan
  • Astyan le titan est le prince de la puissante cité de Posséïdonia du royaume de l'Atlantide. Vous trouvrerez ici, humour, et reve d'un monde imaginaire où les hommes quel qu'il soit, soit respecté à ça juste valeur.
  • Astyan le titan est le prince de la puissante cité de Posséïdonia du royaume de l'Atlantide. Vous trouvrerez ici, humour, et reve d'un monde imaginaire où les hommes quel qu'il soit, soit respecté à ça juste valeur.

Recherche