6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 15:44

Merlin est un personnage légendaire généralement vu comme un magicien et un druide bénéfique, commandant aux éléments naturels et aux animaux. Il est surtout mentionné dans la mythologie brittonique qui couvrait la Bretagne continentale et l’actuelle Grande-Bretagne, jusqu'au sud de l’Écosse, et en particulier dans le cycle arthurien dont il est l'un des personnages principaux. Dans tous les textes où il est mentionné, c'est Merlin qui permet la naissance du Roi Arthur en usant de ses sortilèges, mais aussi l'accession de ce dernier au pouvoir. Il est le conseiller du roi et de ses chevaliers, prédit le cours des batailles et influe sur le déroulement de celles-ci, avant de se retirer dans la forêt à laquelle il est étroitement associé. Merlin fut mentionné très régulièrement dans des textes depuis le Moyen Âge et de nos jours, son nom est fréquemment associé à sa fonction d’« enchanteur », notamment depuis que ce terme a servi de titre à la version française du célèbre dessin animé de Walt Disney dans les années 1960, Merlin l'enchanteur.

Étymologie
Merlin est également connu sous la forme latine « Merlinus », galloise « Myrddin » ou « Myrdhin », bretonne « Merzhin » ou « Mellin », ou cornique « Marzhin ». Ces noms viennent de « mori-dunon », « forteresse de la mer » en langue celte2. Ce même terme *mori se retrouve fort à propos dans Morgane, dérivant de Muirgen, issu du celtique "Mori Genos" : "né de la mer". La forme latine est une euphonie de la forme celtique, probablement pour le rapprocher du merle blanc, oiseau associé à la magie dans le monde celte et dans lequel Merlin, avec ses pouvoirs chamaniques, peut se métamorphoser3.

Fables et mythes
Druide et enchanteur du Ve ‑ VIe siècle, selon la légende, il est né d'un Fætog : « homme fée » (en normand) et d'une jeune Druidesse4, pseudo-christianisés en incube et nonne par le trouvère normand Robert de Boron. Certains le situent à l’époque des druides de l'Antiquité celtique. Ce que l’on sait, c’est que les noms « Merddin » et « Myrddin » furent utilisés successivement pour décrire un seul et même personnage. Le nom de « Merlin » sera adopté plus tard, sans doute aux environs du XIIe siècle. La légende de Merlin, dont le nom est associé à des qualificatifs divers tel que « enchanteur », « magicien » ou « l’Homme des bois », est très complexe. On ne sait pas si ce personnage a vraiment existé, les sources manuscrites de l’époque ayant disparu. La plupart des ouvrages qui parlent de Merlin, évoquent aussi Arthur et les chevaliers de la Table ronde. Ces textes datent du XIIIe siècle au XVIe siècle, mais des récits mettant en scène Merlin remontent à bien plus longtemps. Il apparaît qu’un certain Merlinus Ambroisius aurait réellement existé, de descendance royale. L’influence chrétienne au Moyen Âge aurait transformé les écrits de départ en légende : la mère de Merlin ayant enfanté d’un « antéchrist » aux grands pouvoirs. De plus, certaines femmes deviennent des sorcières s’en prenant aux hommes, même à Merlin. Bref, sa description varie au fil des époques jusqu’à ce qu’il devienne le Merlin que l’on connaît à travers les contes et les dessins animés : enchanteur, prophète, homme des bois, maître des animaux, sage, un magicien pur et proche de la nature, assez proche du dieu Pan de la mythologie grecque qui représente l'incarnation même de la nature. Sur le plan symbolique, Merlin représente la bonté et le rêve, la nature dans sa puissance originelle. C’est sans doute pour cela qu’il nous captive, car il est la représentation d'un archétype éternel. La légende de Robert de Boron la plus connue quant à son origine le fait fils d'une vierge et du Diable équipede, d'où le parallèle chrétien et la qualification d'antéchrist.
"Il y a bien longtemps, l’Esprit Malin voulut tromper les hommes. Pour cela il enfanta une jeune femme vierge, Myrdhin naquit de cette union. Contrairement au dessein de l’Esprit Malin, Myrdhin utilisa ses pouvoirs, non pas pour faire le mal mais le bien ! Alors que sa mère allait être brûlée vive comme toutes les filles-mères de cette époque, Myrdhin bien qu’âgé de seulement neuf mois pris la parole et sa défense avec persuasion : elle fut innocentée ! Il continua à exercer ses pouvoirs fabuleux contre l’Esprit Malin. À la fin de sa vie, il tomba éperdument amoureux de la fée Viviane. La légende dit qu’il lui aurait appris le pourvoir d’emprisonner et de se lier à un homme pour l’éternité. Viviane, ignorant la puissance de cette magie aurait enfermé Myrdhin pour toujours. On dit que maintenant encore, Myrdhin est enfermé dans ce lieu en pleine foret de Broceliande."
D'autres légendes (rapportées par Stephen R. Lawhead dans son Cycle de Pendragon), très douteuses néanmoins, lient son existence à la légende de l'Atlantide, d'où sa mère serait native (Charis, fille du Roi Avallach d'Atlantide), alors que son père serait breton (Taliesin fils d'Elphin, roi de Caer Dyvi), selon la légende du Cycle de Pendragon. Ces divergences d'origine viennent du fait qu'aucune histoire réelle n'a encore été découverte, et, de ce fait, toute version est possible.

Partager cet article

Repost 0
Published by astyan - dans mythe arthurien
commenter cet article

commentaires

francine 20/11/2011 09:50


bonjour, plein soleil à paris, je suppose que chez toi c'est pareil; profitons en!!! bisous

Thierry-alias-Jean-Philippe 14/11/2011 08:48



Bonjour ami Astyan ! Je suis toujours à la recherche de boulot. En ce moment, je fais un Bilan de Compétences. J'ai fait des tests il y a 15 jours et les résultats ont confirmés que j'étais fait
pour mon métier : la comptabilité. Il faut dire que je m'y attendais...  Il fait aussi un temps bien ensoleillé par ici. C'est bien agréable. Je te souhaite de passer une bonne semaine et à
bientôt



francine 13/11/2011 15:26



bonjour, le légendaire merlin m'a toujours passionné; il fait très beau à paris, je reviens du parc floral, il fait même chaud au soleil! c'est agréable ce temps, espérons qu'on ne le payera pas!
bonne fin de w end bisous



Profil

  • astyan
  • Astyan le titan est le prince de la puissante cité de Posséïdonia du royaume de l'Atlantide. Vous trouvrerez ici, humour, et reve d'un monde imaginaire où les hommes quel qu'il soit, soit respecté à ça juste valeur.
  • Astyan le titan est le prince de la puissante cité de Posséïdonia du royaume de l'Atlantide. Vous trouvrerez ici, humour, et reve d'un monde imaginaire où les hommes quel qu'il soit, soit respecté à ça juste valeur.

Recherche